Maman MIANDA MUTANGA Sophie

HOMMAGE A MAMAN SOPHIE MIANDA MUTANGA

Elle nous a quitté le 15 août 2019 à Malines en Belgique, elle est partie de l’autre coté mais pas disparue…

C’est dans cette optique que cet Acteur de Paix, Artiste-Auteur Compositeur Interprète Arrangeur Poète met par écrit ce témoigne du vécu depuis 25 ans sur maman Sophie MIANDA MUTANGA…

Monsieur Marcel NZUNDU – Délégué Général de ARTISANS DE PAIX, Acteur de Paix de l’Unesco – MNM COMPANY HLD – AP PRODUCTION – AP BAND – AP CLUB BOXING – MILENI SOCIETY – TRANSKULTURA – FESTIVAL DE PAIX – EPFIC – SAC

Il est en Belgique depuis le 15 juillet 1994, le destin va faire qu’il trouve un logement sur la rue Curens 12 à 1000 Bruxelles – Porte d’Anderlecht.

Comme un adage qui le dit qu’il n ‘ y a jamais eu du hasard dans la vie mais plutôt de rendez-vous et pas de coïncidence.

Il faut commencer par le commencement :

Notre rencontre avec monsieur Gaston MIMPIA MANZANZA depuis notre arrivée en Belgique par Zaventem, fera que ce dernier va rencontrer un grand frère qui lui proposa de chercher des animateurs pour travailler dans un Centre Socioculturel à la Porte de Namur dans la Commune d’Ixelles sur la rue de Dublin.

Monsieur Gaston MIMPIA MANZANZA fera appel à Gabriel NKIERE Web Master pour tenir l’atelier Informatique et Marcel NZUNDU comme coiffeur au salon avec une équipe d’amis comme Djidji, Antonio, Tony, Toto…

C’est ici que le destin va s’accomplir, Djidji invitera volontiers Marcel NZUNDU chez lui en famille et lors de cette invitation, une rencontre troublante va se faire avec sa maman BONGABONGA.

Djidji connaissant déjà Marcel NZUNDU, il va parler à sa maman de son attachement depuis le Zaïre à l’époque à la vie de l’Église et sa maman prendra la parole pour parler de la Paroisse Saint Antoine de Padou tout juste derrière chez elle, elle va inviter Marcel NZUNDU pour rencontrer un petit groupe de mamans zaïroises à l’époque après la messe pour voir dans quelle mesure on pourra commencer avec une chorale Congolaise avec des polonais beaucoup présent dans cette Paroisse tenue par Les Franciscains par le Curé Le Père Dominique et un autre prêtre polonais.

C’est maintenant que commence la vraie histoire sur Maman Sophie MIANDA MUTANGA.

Après la messe de ce dimanche, la maman de Djidji va présenter Marcel NZUNDU aux mamans Marcelline KEMBI qui nous a déjà quitté, Mamans NDELO et Henriette avec motivation de commencer immédiatement une chorale et elle va encore leurs dire de la dévotion Mariale de Marcel NZUNDU.

La maman Marceline KEMBI, l’actrice principale de la rencontre avec une autre maman qu’elle présentait à tous qu’elle était extraordinaire, elles se sont rencontrées à Yvoir, une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur.

Après quelques séances des répétions, pour présenter la première sortie de cette petite chorale encadrée par un certain ancien dirigent de la ville de Bandundu dans la chorale Saint André Kaggwa en la personne de Marcel NZUNDU.

Maman Marceline fera appel à maman Sophie MIANDA MUTANGA qui devra plus tard MAMU, cette dernière viendra immédiatement avec un petit sac des uniformes en pagne Congolaise aux effigies de La Très Sainte Vierge Marie, elle était accompagnée de sa fille Marie Josée KAPINGA avec le Conga et des maracas.

Et voilà ça sera le départ d’une petite chorale insufflée par Le Christ Vivant en La très Sainte Vierge Marie.

Depuis ce jour-là nous nous sommes soudés pour animer des messes à Bruxelles, à Malines et dans toute la Belgique toujours de temps en temps avec la chorale de maman Sophie MIANDA MUTANGA qui existait déjà à Malines et elle était déjà attachée avec l’archevêché Bruxelles-Malines par lui-même Le Cardinal Godfried Danneels

Cette petite chorale connaîtra comme noyau de base maman Marceline KEMBI, maman NDELO, maman Henriette, monsieur Gabriel NKIERE, maman Anny, Judith MAKELA, Youyou la sœur de Djidji donc la fille de la maman BONGABONGA et un seul instrumentiste Alpha MASU DENZU qui deviendra plus tard le premier claviériste du Groupe Artisans de Paix, aujourd’hui AP Band.

Par l’initiative de maman Marceline et maman Sophie MIANDA MUTANGA, nous avions commencé Le Rosaire de chaque premier samedi du mois comme elles avaient l’habitude de le faire quand elles étaient ensemble à Yvoir , cette fois-là dans la salle de réunion de la Paroisse Saint Antoine de Padou de chez les Franciscains du quartier Annensens.

Comme Gabriel NKIERE et Marcel NZUNDU avaient déjà rencontré providentiellement un certain Frère Émile WILMOTTE  à la Grotte Notre Dame de Lourdes de Jette, ils avaient parlé de la Légion de Marie de La Madeleine et de la Grotte, pour ce maman Sophie MIANDA MUTANGA proposera que ce  Rosaire de tous les premiers samedis du mois débuta à la Grotte Notre Dame de Lourdes de Jette.

Maman Sophie MIANDA MUTANGA entant qu’initiatrice de ce Rosaire, elle avait demandé de dédier le mystère Douloureux sur la prière pour la paix, la justice et l’amour du Zaïre Congo RD et c’est là né ce courant de prier tous les jours pour le Zaïre Congo RD.

Comme dans toutes les méditations de Maman Sophie MIANDA MUTANGA, elle ne cessait pas de prier La Très Sainte Vierge et ce nom revenait chaque, Heureux les artisans ils seront appelés fils de Dieu.

C’est de là que Marcel NZUNDU pensera de dénommer son groupe musical qui naîtra plus tard en 1997 au nom de « LES ARTISANS DE PAIX », c’était en quelque sorte une façon de dire que cette initiative de prier tous les premiers samedis du mois, est une idée collective mais dont l’instigatrice et l’initiatrice reste maman Sophie MIANDA MUTANGA en complicité avec maman Marceline, maman NDELO et maman Henriette, messieurs Gabriel NKIERE et Alpha MASU DENZU au synthétiseur.

Depuis ce jour-là les événements se sont succédés en Belgique, Julie, huit ans et demi, et Mélissa, neuf ans, disparaissent à Grâce-Hollogne le 24 juin 1995. Leurs corps seront retrouvés à quatre mètres de profondeur à Sars-la-Buissière le 17 août 1996 ; elles seraient mortes le 24 mars 1996 et auraient été enterrées le 27 mars 1996.

Maman Sophie sera la première personne à venir à Bruxelles pour nous motiver de prier pour les gamines disparues et nous allons instaurer comme un lieu de prière pour les enfants disparues à la Paroisse Saint Antoine de Padou avec le concours du Père Curé Dominique…

Et quand on avait annoncé que leurs corps étaient retrouvés, c’est par la Paroisse Saint Antoine de Padou que sera organisée la messe à Bruxelles avec le concours du Provincial des Franciscains de Louvain.

Toujours par maman Sophie MIANDA MUTANGA et maman Marceline on fera appel au groupe Kristu Bolingo par maman Alice MAKANDA et l’Église sera bondée du monde avec plus du monde dehors que dans l’Église.

C’est après pour la présence africaine à la marche blanche retransmise sur toutes les chaînes que le monde verra maman Sophie MIANDA MUTANGA avec sa chorale soutenue par sa fille Marie Josée KAPINGA.

Toujours par maman Sophie MIANDA MUTANGA et maman Marceline KEMBI, un contact a été pris par l’entremise de maman Alice MAKANDA avec le groupe charismatique Kristo Bolingo pour que Marcel NZUNDU puisse prêcher La Très Sainte Vierge Marie par le thème SAINT ESPRIT.

Quand ils sont arrivés à l’Église, pour attendre un peu que maman Alice MAKANDA puisse informer le Berger Frère Gaby pour qu’il donne son accord, maman Marceline KEMBI demandera au frère Marcel NZUNDU de donner aussi sa voix à la chorale Kristo Bolingo.

Par maman Sophie MIANDA MUTANGA et maman Marcelline KEMBI, nous allons inviter le Groupe Kristo Bolingo de venir se joindre à nous pour le Tridium organisé par la Légion de Marie de la Paroisse Madeleine des Rédemptoristes de Jette Place Miroir et le 15 août 1996, c’est resté étrange jusqu’à aujourd’hui de voir plus de 60 Congolais et d’autres africains envahir la Grotte Notre Dame de Lourdes et c’est gravé dans l’histoire de la Grotte de voir du coup un grand nombre d’africains de l’époque remplir ce lieu de Dévotion mariale des années de guerre en Europe.

Par cette occasion, frère Émile WILMOTTE demandera au Présidium de la Légion de Marie de Jette de laisser un espace de prier des -Je Vous salue Marie- en lingala et de chanter  un chant à La Très Saint Vierge Marie dans les langues du Congo RD Le lingala,le Swahili, le Kikongo…

Et ça sera le début du miracle :

Le SENATUS de la Légion de Marie devrait choisir un nouveau Secrétaire du SENATUS de Belgique et chaque Présidium de Belgique devrait présenter son candidat au Cardinal Godfried Danneels et ce dernier avait invité tous les candidats de Belgique. 

Comme le Présidium de la Madeleine avait choisi frère Marcel NZUNDU, quand il arriva à la réunion avec le Cardinal, directement il va le reconnaître en se souvenant de maman Sophie MIANDA MUTANGA à partir de la chorale Boboto de Malines.

Il faut le savoir que c’est frère Marcel NZUNDU qui était choisi par le Cardinal Godfried Danneels pour occuper le poste du Secrétaire Général du SENATUS de Belgique pendant 3 ans.

Marcel NZUNDU va rencontrer le frère Jean Richard KASANDA, une connaissance depuis Kinshasa au centre Bondeko de Limete qui était venu à Bruxelles pour des raisons d’études à Lumen Vitae et il était à la Maison Africaine d’Ixelles.

Depuis ce jour-là nous sommes attachés au service de ce frère Jean Richard KASANDA qui plus tard il fera aussi partie de la chorale Boboto de maman Sophie MIANDA MUTANGA.

Et voilà par Jean Richard KASANDA qui va conseiller Marcel NZUNDU de faire connaissance d’un guitariste et chanteur qu’il connaissait par ses multiples talents, qui deviendra plus tard l’arrangeur et le premier guitariste du futur groupe musical Artisans de Paix AP Band, le Pasteur Innocent MANZANZA.

Le Pasteur Innocent MANZANZA amènera frère Kim KIMBOKO comme guitariste rythmique et Jacques MAFUTA comme percussionniste – Chanteur et quand Jacques MAFUTA était empêché à cause de ces études et du travail, il va amener son jeune frère Richard MAFUTA et plus tard Kim KIMBOKO prendra la basse pour laisser sa place à Sebalino BANZA et ce dernier nous apportera Moreno MAYAKA l’actuel guitariste lead de AP Band.

Toujours par maman Sophie MIANDA MAUTANGA  lors du Rosaire du premier samedi du mois à la Grotte Notre Dame de Lourdes de Jette, nous allons rencontrer sœur Mado, cette dernière va faire rencontrer frère Marcel NZUNDU à René MWANGA, qui donnera le contact de ZUSHI MUBEY, ce dernier avec son ami DADA fera rencontrer une de meilleures chanteuses de AP Band Louise TONA.

Si vous suivez bien la logique de toutes ces rencontres de Marcel NZUNDU, vous allez comprendre que tout est parti toujours de l’œuvre de maman Sophie MIANDA MUTANGA et pour ce, elle est la fondatrice du Groupe Artisans de Paix, parce qu’en ce moment là Marcel NZUNDU ne connaissait pas encore les artistes à Bruxelles.

C’est qui fera naître le Groupe Artisans de Paix le 05 mai 1997 après la sortie du premier single Afrique réveille-toi par la Maison de Production Youth Sound de Robert KINO de Don Bosco de Dilbeek.

Imaginons un instant, le Groupe Artisans de Paix, à peine sur la scène musicale plus en Flandre, connaîtra une montée fulgurante en moins d’un mois de la sortie de son disque sur le marché et suite à une faute grave de la caissière de l’époque, Artisans de Paix connaîtra un départ massif de ses artistes de base.

Il faut se demander qui viendra au secours du Groupe  Artisans de Paix?

C’est toujours maman Sophie MIANDA MUTANGA, la gardienne de cette œuvre Artisans de paix.

Elle invitera marcel NZUNDU en urgence à Malines pour lui fortifier de tenir toujours bon parce que pour elle, ce Groupe est l’œuvre de La Reine de Paix, La Très Sainte Vierge Marie.

Et maman Sophie va demander à Marcel NZUNDU de donner sa voix et de ses filles Marie Josée et Angèle pour sauver le concert plein air à la place Sainte Catherine, un concert test de la Maison de production Youth Sound en guise de convaincre le marché de la musique de Bruxelles Capitale.

Comme promis, maman Sophie faira une répétition de voix tout simplement pour soutenir cette œuvre musicale aujourd’hui devenue AP Band, AP Production sur des titres Unissons-nous, Bolingo, Peuple Kaka Nga, Nzambe wa nga…

Ceux qui étaient ce jour-là les témoigneront, maman Sophie MIANDA MUTANGA est venue avec les uniformes qui seront appelées aujourd’hui Ya Mado, avec ses Tam-tams et elle est monté sur scène lors de ce concert plein air pour accompagner l’orchestre avec sa belle voix alto de velours que je n’ai jamais entendu d’une maman de son âge…

Marcel NZUNDU  n’oubliera jamais ce jour-là que maman Sophie MIANDA MUTANGA lui a montré encore une fois qu’il avait une mission à accomplir.

Le Groupe s’est retrouvé sur scène diminué mais très motivé et déterminé de réussir ce paris sinon ça allait être la fin de l’aventure Artisans de Paix parce que le Producteur Robert KINO était venu avec toute son équipe accompagnée des journalistes flamands de VTM VRT BRUSSEL TV…

Par la grâce Divine, le Groupe a été accepté et applaudi par le public qui attendait un grosse pointure de la musique belge ARNO, on avait eu la participation de MORENO MAYAKA à la guitare Lead et à la fois rythmique, KIM KIMBOKO à la basse, JEFF KAVANDA qui sera repéré par Les Zap Mama, Jacques MAFUTA aux percussions et aux voix on verra MADJER ISSA CISSE, Cyriac LUSILU, maman Sophie MIANDA MUTANGA et ses filles Marie Josée KAPINGA et Angèle NGALULA.

Et voilà les événements vont se suivre, comme la mort de Semira ADAMO, la nigérienne étouffée à Zaventem, ça sera au Groupe Artisans de Paix qui sera invité pour représenter toute la communauté africaine.

C’est toujours la continuité de l’œuvre de maman Sophie MIANDA MUTANGA et cette cérémonie a été retransmise sur toutes les chaînes internationales et ça sera le déclenchement du mouvement de sans-papiers en Belgique et de toute l’Europe dans l’Église du Béguinage au quartier Sainte Catherine Debroucker.

Et c’est par ce mouvement de sans-papiers avec Artisans de Paix et Jaddy LUYAMBULA membre de Artisans de Paix avaient réclamé la régularisation de sans papiers soutenus par VUB – ULB, ECOLO, MR, OXFAM SOLIDARITY, La Croix Rouge, l’opération 11 11…

Et après ces événements un allemand qui reviendra du Kabinda dans le Kasaï au Congo RD, passera par l’ambassade du Congo RD à Bruxelles et tomba encore chez maman Alice MAKANDA pour lui orienter vers un mouvement ou un groupe Congolais qui peut travailler ensemble pour la recherche de la Paix en RD Congo.

Maman Alice MAKANDA, directrice de l’époque du Centre Culturel dans l’ambassade, choisira Marcel NZUNDU et son groupe Artisans de Paix, ça sera la naissance du CRI DU CONGO en Europe avec le soutien de Maître Paulin TSHISUNGU  et le Maestro Shakara MUTELA.

C’est par ce projet LE CRI DU CONGO que Marcel NZUNDU réunira tous les artistes Congolais de Belgique avec les mains forte de ZICO MAN, LITA BEMBO LIBEK et PEPE MOINDO.

Et plus tard cet engouement de la recherche de la Paix en RD Congo que viendra la Dynamique des Congolais de l’étranger de Belgique, réunis en Congrès Mondial des Congolais Vivant à l’étranger du 13 au 15 mai 2005.

Ça sera le début des marches pacifiques pour la Paix au Congo et maman Sophie MIANDA MUTANGA   était la première marraine de ce combat pour le Congo RD, pour preuve elle a été gazée comme tous les autres manifestants devant l’ambassade du Congo RD à Bruxelles le 25 mai 2005 avant la grande marche du 30 juin 2005 qui marqua la fin du système monstrueux 1+4.

Maman Sophie MIANDA MUTANGA va apporter ses Tam-tams et les marquasses pour l’animation de réveil de consciences politiques sur les massacres de plus de 10 millions des Congolais.

Suite au gaz lacrymogène, on aura les Tam-tams cassés et ainsi que les Tam-tams de la Paroisse Saint Roch de la chorale Elykia.

Parlant de la chorale Elykia de la Paroisse Saint Roch, si elle a été fondée parce que quelque part c’est par maman Sophie MIANDA MUTANGA parce que Marcel NZUNDU avait quitté la chorale de la Paroisse Saint Antoine de Padou pour se concentrer plus à son orchestre Artisans de Paix, ce dernier ne voulait plus de cumul avec une autre chorale parce que ça devenait trop lourd pour répondre aux multiples invitations qui tombaient tous les week-ends.

Maman Henriette va habiter en face de la Paroisse Saint Roch et elle va rencontrer un groupe de mamans Congolaises qui voulaient commencer avec une chorale mais il n’y a pas un dirigeant pour faire asseoir les chants eucharistiques par des voix.

Directement maman Henriette va faire appel au frère Marcel NZUNDU  et ce dernier refusa parce que de temps entant il allait à Malines pour épauler maman Sophie avec sa chorale Boboto et il ne voulait plus revenir aux chorales attachées à une Paroisse.

Mais maman Henriette sachant que frère Marcel NZUNDU écoute que maman Sophie MIANDA MUTANGA, elle va demander son intervention et maman Sophie MIANDA MUTANGA va exhorter frère Marcel NZUNDU pour revenir à sa décision et d’aller donner un coup de pouce à ce groupe de mamans qui deviendra plus tard la Chorale Elykia de la Paroisse Saint Roch…

D’autres témoignages de maman Sophie MIANDA MUTANGA seront complétés par maman Henriette, frère Gabriel NKIERE, Alpha MASU DENZU, maman NDELO, frère Roppy MUTSHIPULE, frère Jean Richard KASANDA, ses enfants et ses petites filles et petits-fils avec beaucoup d’analyses et des détails pour faire un petit bouquet sur cette Sainte Maman Sophie MIANDA MUTANGA partie le 15 août 2019 mais elle est vivante toujours dans ses œuvres de foi en La Très Sainte Vierge Marie Notre Mère pour l’éternité.

Un grand esprit comme maman Sophie MIANDA MUTANGA n’est pas morte mais elle est partie sur l’autre rive donc elle n’est pas disparue.

Maman Sophie MIANDA MUTANGA une artiste pratiquante d’une dévotion Mariale incomparable, elle avait une voix alto d’une rare précision avec une puissance inexplicable dans le chœur de toutes les voix des chorales qui avaient eu la chance de son service gratuit d’engagement dans la liturgie de l’Église Catholique Romaine.

A cet instant, il est important d’ajouter un extrait du livre sur l’aperçue biographie de Marcel NZUNDU et cet extrait s’est passé déjà à Kinshasa Zaïre sans savoir qu’un jour ce poète de la chanson de Paix pouvait croiser sur son chemin maman Marcelline KEMBI, maman NDELO, maman Henriette et de maman Sophie MIANDA MUTANGA.

Et après lecture de cet extrait, marcel NZUNDU confirme par écrit que ce qu’il a vu et vécu s’est accompli par maman Sophie MIANDA MUTANGA en Belgique, AMEN.

Vraiment maman Sophie MIANDA était l’incarnation d’elle même La Très Sainte Vierge Marie pour que tout s’accomplisse dans la vie de Marcel NZUNDU et sur son parcours depuis qu’il avait foulé le sol belge. Cfr MNM LIVRE

Comme l’avait dit ce soldat romain qui gardait la tombe du CHRIST après la résurrection que vraiment il était le Fils de Dieu donc il était Dieu le Sauveur du monde.

C’est de la même façon en ce passage de maman Sophie MIANDA MUTANGA de l’autre côté que Marcel NZUNDU confirme avec conviction que maman Sophie MIANDA MUTANGA était la Fille de Dieu Vivant au milieu de nous, l’incarnation de la Très sainte Vierge Marie Immaculée Conception.

Personne n’a jamais vu Dieu mais Dieu se manifeste dans l’autre et maman Sophie MIANDA MUTANGA était cette manifestation de l’Immaculée Conception parmi nous et elle a injecté toute la GRACE par le Chapelet à Artisans de Paix dès le premier jour de la rencontre à Saint Antoine de Padou jusqu’à sa transformation le 15 août 2019.

Merci MAMU NA MONO

Artisans de Paix

@APPeace

Tags:

Comments are closed

Latest Comments

Aucun commentaire à afficher.